La reconversion en hôtellerie restauration

La reconversion en hotellerie restauration est un sujet qui pourrait intéresser les psy. On nage souvent dans le complet fatasme y compris pour ceux qui approchent cette profession et qui pensent la connaitre. 

Le premier signe est le fait de surestimer ses forces ! Imaginer travailler 7 jours sur 7 dans un métier aussi exigeant c’est juste une galéjade. Bon une fois tout cela posé, que faut il faire pour réussir sa reconversion. 

Personnellement je me suis planté et cela m’a couté très cher, en santé, en argent, en estime de soi.

Alors comment bien calculer son coup ?  La vraie question est : qu’estce que l’on veut vivre vraiment ? Si on découvre que ce que l’on veut n’est obtenu qu’au prix de sacrifices trop grands alors mieux vaut passer son chemin ou augmenter ses capitaux et acquérir une affaire qui permette de vvivre avec du personnel. Tout cela doit bien etre réfléchi avant. 

Le contexte actuel est à la fois favorable et défavorable. La destruction d’emploi, les charettes, contribuent à mettre sur le marché des personnes qui recherchent une solution. A grand renfort de pub télé avec les top chefs et autres ETCHEBEST, les vocations vont bon train. Tout le monde rve d’etre le James Bond de la cuisine ou la Super Jamie des casseroles. Il est bon de redescendre un peu sur terre. 

Si on ne connait pas bien le métier, il est recommandé d’aller voir des réseaux de franchise et de faire une étude aussi par soi meme avec un cabinet spécialisé pour les études de marché. Les franchiseurs sont comme les assureurs, mieux vaut recompter ses doigts une fois qu’on a serré la louche!

Créer ou reprendre un fonds de commerce en hotellerie restauration ?

Si on y connait vraiment rien, il vaut mieux passer par la franchise en création, il existe plein de concepts qui ont plus ou moins de succès. Il est fortement déconseillé de reprendre une affaire si on n’est pas du métier car c’est vite la catastrophe. 

Quand on a un peu de métier on peut reprendrre un fonds de commerce car on en verra tout de suite les contours, et on pourra se concentrer sur un point important: les clients. 

L’évaluation du fonds de commerce de bar, hotel, restaurant 

Il y a un terme qu’il faut bannir de son vocabulaire si on veut passer à travers les gouttes: le coup de coeur. C’est valable pour une maison mais pas pour un commerce. Les critères de base doivent etre maitrisés: 

  1. emplacement, marché  suis je sur un bon emplacment ?
  2. risque nouveaux entrants : quel risque de nouveaux compétiteurs sur le marché?
  3. Métier: est ce qu eje connais ce métier ?
  4. personnel à reprendre oui non, départ en retrait imminent oui non
  5. matériel, dans quel état?
  6. méthode de calcul du fonds de commerce ?
  7. bail commercial, où en est on?
  8. comptes clients quelle répartition entre grands comptes et comptes individuels 
  9. horaires d’ouverture
  10. ratioj ouverture / personnel est il correct ?

Quand on a déjà fait le tour sérieusement de cela on a déjà fait pas mal de travail. Cela nécessite des documents, bilans, bail, liste du personnek, DADS1 etc. 

Je suis à votre disposition pour analyser avec vous votre projet de reprise, honoraires sur devis. Je vous accompagne de A à Z.  Tél 07 60 47 12 81 Patrice BADET