La méthode haccp en restauration en renfort…McDonald dans la tourmente ?

La méthode haccp en restauration commerciale aura encore apporté sa contribution à sauver l’image d’un Grand !

Pas plus tard qu’hier une nouvelle affaire se retrouve médiatisée pour le restaurateur américain McDonald. Le premier quotidien régional en France, Ouest-France, titre « Salades contaminées à la listeria ». Mais que quoi s’agit t’il précisément ?
Tenez-vous bien ! A la suite d’un contrôle, l’enseigne repère qu’un lot important de salades Chicken César est contaminé par des listérias et cela dans une douzaine de régions en France métropolitaine.

 

Quelles leçons en tirer ? McDonald applique la méthode HACCP en restauration commerciale, qui permet d’identifier un risque et de retirer les produits défectueux avant la remise aux consommateurs.

 

L’application de cette méthode permet donc d’éviter une catastrophe sanitaire et une détérioration de l’image.
Comment y arriver ? (voir plus).
Par l’application de méthodes de contrôles et la formation du personnel, l’entreprise se rapproche du « Zéro défaut ». Même si on ne peut pas supprimer les causes, on peut toujours en supprimer les conséquences.
Il est donc indispensable de suivre et d’appliquer les acquis lors de la formation en Hygiène alimentaire. Une grande partie de cette dernière est consacrée à la prévention des risques d’intoxications en restauration commerciale.

 

Grâce à l’intervention de l’enseigne et la mise en place de la méthodeHACCP en restauration commerciale, aucune personne n’a été malade.

 

Dans l’histoire de la restauration rapide, des évènements bien plus tragiques sont déjà arrivés. Le dernier en date était arrivé à Quick en 2011, les faits :

 

Un jeune homme de 14 ans, Benjamin mange en famille au restaurant d’Avignon, dans la nuit il se sent nauséeux, le matin il est terrassé par des maux de têtes. Il décède dans la matinée, les pompiers n’arriveront pas à le ramener à la vie.
L’enquête révélera qu’il à été intoxiqué par des staphylocoques dorés.