Au revoir monsieur Paul Bocuse

Bmform’action rend hommage à Monsieur PAUL, qui a apporté à la cuisine française ses lettres de noblesse. Au lendemain de la deuxième guerre mondiale où tout était à construire, ce cuisinier lyonnais s’est inscrit dans la mouvance d’excellence des trente glorieuses. Paul Bocuse est né à Collonges au Mont d’Or dans les collines aux pierres dorées au nord de Lyon.  Le restaurant de Collonges est unique en son genre par ses couleurs et sa modernité.

Paul BOCUSE a porté haut les couleurs de la France puisqu’il a obtenu et conservé les trois étoiles Michelin pendant 53 ans, record absolu.

Fait chevalier de la Légion d’honneur par le Président Giscard d’Estaing en 1975, il a accédé au grade réservé de commandeur en 2004; désigné comme « cuisinier du siècle » par Gault et Millau le célèbre guide culinaire, il a été primé dans tous les pays du monde et reconnu comme meilleur cuisinier de tous les temps.

Il aura inspiré les plus grands, de Alain DUCASSE, Joël REBUCHON, Guy SAVOY, les frères TROISGROS, les frères POURCEL, les frères MARCON, Michel GUERARD, Anne-Sophie PIC, Yannick ALLENO et tant d’autres encore qui portent haut les couleurs de la cuisine française.

L’engouement des français et des étrangers amateurs pour la cuisine a développé l’envie de vocations qui sont mises en évidence dans les émissions de télévision comme TOP CHEF par exemple. Nous le constatons lors des stages de reconversion et principalement lors des formations au permis d’exploitation ou en hygiène alimentaire pour la restauration commerciale.

L’inspiration, la noblesse du métier ne font pas oublier que ce métier est exigeant.

AU REVOIR MONSIEUR PAUL BOCUSE

L’excellence nécessite une maitrise des procédés, une connaissance parfaite du produit, mais aussi la maitrise de la gestion sans laquelle rien n’est possible. La gastronomie c’est par essence la science de la transformation et de la sublimation, fair d’un rien un festin unique. Au-delà du produit noble, chercher à sublimer le »peut » produit et créer de la valeur, du goût et une expérience sensorielle d’ensemble.

Chacun dans notre cursus, nous essayons d’apporter un pierre à l’édifice, qui est faite d’erreurs et de recherches, en s’attachant à améliorer tout ce qui peut l’être. Ne pas oublier que l’excellence telle que Monsieur Paul BOCUSE l’a élevée n’est en fait que la discipline quotidienne d’une vision de qualité, le travail acharné et répété des gestes, le respect et la discipline des détails pour un résultat sans faille.

Merci monsieur PAUL, merci aux grands chefs qui ont montré par leur engagement sans faille que c’est possible pour le plus humble qui a un rêve de parvenir au sommet. Consolation, au Paradis ils vont bien manger maintenant!