Pourquoi suivre une formation d’exploitant pour ouvrir une maison d’hôtes ?

formation permis d'exploitation chambre d'hôtes

Ouvrir une maison d’hôtes, pourquoi suivre une formation d’exploitant  ?

Le marché de la maison d’hôtes s’est imposé petit à petit parce que les clients consommateurs sont en recherche d’authentiques expériences dans le bien-être et la découverte des terroirs.

Il faut garder en mémoire que les consommateurs n’achètent pas un produit ni une marque, ils achètent ce qu’ils vont ressentir en utilisant tel produit ou telle marque. Cette sensation de plaisir est le moteur de l’hédonisme qui va animer chaque consommateur. L’ignorer et c’est passer à côté de l’objectif.  Attention toutefois de ne pas tomber dans le piège de la catégorie et de fournir des services importants à faible prix, car c’est apporter une distorsion dans le système de valeur et mettre en difficulté la profession toute entière.

L’hôtellerie classique qui obéit aux règles de la profession a mis en place des standards qui sont autant de repères pour les consommateurs.

Rappelons que la maison d’hôtes est limitée à cinq chambres et quinze couchages, que l’adjonction de gîtes ou de services annexes peut valoir un reclassement en hôtel c’est à dire en établissement recevant du public de catégorie 5O avec le cortège d’obligations liées à cela.

Comme tous les métiers émergeant, celui d’exploitant de maison d’hôtes va devoir supporter de plus en plus de réglementation, ainsi en va-t-il de toute activité en France. Le consommateur est à la fois épris de liberté et rassuré par des normes ! C’est un dilemme franco-français qui a pour résultat de confronter des réalités aux antipodes.

Pour autant la jurisprudence s’enrichit de nombreux cas de jugements au détriment des exploitants et çà ce n’est pas du folklore!

Comment réussir son projet de maison d’hôtes : avoir les bonnes cartes en main! suivre une formation d’exploitant de maison d’hôtes

 

Pourquoi une formation d’exploitant de maison d’hôtes, tout d’abord pour préciser son projet, vérifier sa motivation et prendre en compte tous les enjeux de la profession, les bons et les moins bons côtés.

  • Quel est votre propre contexte, votre formation,  vos expériences, vos atouts, vos acquis?
  • quel savoir-faire ou savoir -être mettez-vous en-avant ?
  • Quelle est l’implantation actuelle, ou future de votre maison, quels sont vos objectifs ?
  • Sur quels critères faire le choix d’une implantation, comment analyser les atouts d’une situation existante ?
  • quels sont les acteurs qui vont vous amener à faire une étude de marché cohérente?
  • Quel taux d’occupation doit avoir votre maison d’hôtes ?
  • Peut-on ouvrir des chambres d’hôtes et / ou des gîtes toute l’année ?
  • Comment estimer la durée de travail ? Peut-on vivre avec une maison d’hôtes saisonnière ? Combien de temps dure une saison ?
  • Quelle image aura votre maison d’hôtes, pour quels objectifs ?  
  • Comment réussir à rentabiliser et gérer sa maison d’hôtes, calculer avec précision les coûts réels de fonctionnement d’une maison d’hôtes, établir un plan de financement,
  • comment établir un prévisionnel ?
  • comment établir un plan de financement de l’activité et de l’immobilier?
  • quelle règlementation pour les chambres d’hôtes, les gîtes et les maison d’hôtes ?
  • quel statut social, fiscal ?
  • quelles connaissances en matière d’urbanisme, déclaration à la mairie etc;?

Créer des chambres d’hôtes ou une maison d’hôtes avec chambres d’hôtes et table d’hôtes demande un minimum de connaissances. Il s’agit de gagner en temps et en énergie car quand les dés sont lancés, alors rien ne va plus !

 

http://www.bmformaction.fr/ouvrirmamaisondhotes/